Illustration_articleidéménager

« En moyenne, les Français déménagent 4,6 fois au cours de leur vie », affirme Julien Bardet, trente et un ans, président d’i-Demenager. « A chaque fois c’est stressant, mais ce n’est pas assez fréquent pour acquérir les bons réflexes qui permettent de choisir efficacement une entreprise de déménagement. »

Cet ingénieur sorti de l’Ecole centrale de Nantes a décidé de faciliter la vie des particuliers, avec un service de courtage en ligne qui propose l’obtention de devis. En 2010, il a cofondé i-Demenager avec Ludovic Auberger, vingt-huit ans, ingénieur Supélec, rencontré sur les bancs du master HEC Entrepreneurs. Ce service a été lancé en 2011 en Ile-de-France, avant d’être ouvert à Bordeaux, Toulouse et Lyon. Petit problème : à chaque demande de devis, un expert d’i-Demenager devait se déplacer afin d’évaluer le volume de meubles et les prestations (démontage…). Julien Bardet pense avoir trouvé la solution avec la visioconférence. Après une phase de test, les visites avant-devis peuvent se faire, depuis février, en vidéo à l’aide des applications disponibles sur les ordinateurs portables, les smartphones et les tablettes (Skype, FaceTime, Google Hangouts, Facebook Appel Video). Le particulier s’inscrit sur le site et prend rendez-vous pour une visioconférence avec un expert de la start-up qui fait, à distance, le tour de l’habitation à la date convenue. Le client envoie une photo des pièces non accessibles en WiFi (cave…). Aujourd’hui, la moitié des visites se fait en visioconférence. Puis la société contacte la centaine de prestataires qu’elle a référencés et obtient de 3 à 5 devis. En cas d’accord, elle prend une commission. « Mais celle-ci est inférieure aux coûts avoisinant 22 % que supportent généralement les entreprises de déménagement pour acquérir un nouveau client », précise Julien Bardet.

Jacques Henno, Les Echos, lesechos.fr

Publié par Nicolas Bourdin

Laisser un commentaire